Meilleures ventes

Recherche dans le blog

Fabricants

Fournisseurs

Aucun fournisseur

Savoir lire une fiche INCI

Publié le : 02/10/2019 16:56:10
Catégories : Actualité

Le saviez-vous ? Sur chaque crème, chaque gel douche, chaque shampooing que vous êtes susceptible d’acheter, doit être fait mention de la totalité des ingrédients entrant dans sa composition. Cette énumération plus ou moins longue d’éléments, aux noms parfois imprononçables, constitue la fameuse liste INCI : International Nomenclature of Cosmetic Ingredients. Obligatoire en Europe depuis 1999, elle est indispensable pour l’utilisation de tel ou tel produit cosmétique, en toute connaissance de cause.

Comment l’interpréter et à quoi sert-elle exactement ?

Produit « bio », « naturel », « doux pour la peau », « réparateur »… Les marques l’ont bien compris, la tendance est au green. Les consommatrices veulent des résultats, oui, mais pas au détriment de la qualité des produits qu’elles achètent. Voilà pourquoi il est important de savoir décrypter le jargon scientifique qui se cache derrière cette mystérieuse liste INCI. Tout d’abord, sachez que les ingrédients sont mentionnés du plus fortement au plus faiblement dosé. Ainsi, les premiers noms apparaissant en tête de liste représentent le plus souvent ce que l’on trouve en majorité dans le flacon (vous observerez que beaucoup commencent par « aqua » : eau). Les 3 ou 4 premiers ingrédients de la liste constituent plus de 80 % de la composition du produit. Si vous vous apprêtez, par exemple, à acheter une crème corporelle aux mille promesses mais qu’il est fait mention de « Paraffinum liquidum » dans les quatre premiers composants inscrits, fuyez ! Il s’agit d’une substance issue de la pétrochimie potentiellement cancérigène… Cependant, dès lors que le dosage d’un ingrédient est inférieur à 1%, il peut apparaître de façon aléatoire aux côtés de tous les autres dont la concentration va de 0,01% à 0,99%. C’est notamment le cas des colorants dans les articles de maquillage.

 

À retenir également :

  • Les ingrédients végétaux apparaissent en latin (Olea europaea : huile d’olive), tout comme les ingrédients d’origine animale (Caprae lac : lait de chèvre).
  • Les ingrédients minéraux sont mentionnés par leur nom « chimique » et en anglais (dioxyde de titane : Titanium dioxide), tout comme les ingrédients chimiques (acide sorbique : Sorbic acid).

 

Enfin, sachez que cette nomenclature est normalisée. Il n’existe ainsi qu’une dénomination unique internationale ! 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)